La sédentarité est devenue en 2012 la première cause de mort évitable dans le monde, devant le tabac. Pendant ce temps-là, les 23 hommes de Didier Deschamps sont devenus champion du monde de football dimanche dernier, le 15 juillet 2018. Le lien ? Cette deuxième étoile a permis à presque l’ensemble des français, le temps d’une folle après-midi, de lutter contre leur sédentarité.

lutte sedentarite lyon tous les français debout

A Lyon, place Bellecour : tous les supporters debout derrière les bleus

Lutte contre la sédentarité : comment s’y prendre ?

La sédentarité, qu’est-ce que c’est ?

La sédentarité, c’est la situation d’éveil dans laquelle vous dépensez moins ou autant d’énergie que lorsque vous êtes au repos. Concrètement, vous êtes en situation de sédentarité lorsque vous êtes dans votre voiture ou tout simplement lorsque vous êtes assis sur votre poste de travail devant votre ordinateur. Vous êtes considérés comme sédentaire lorsque vous êtes en situation de sédentarité au moins 4 heures tous les jours.

7 français sur 10 sont donc sédentaires, car la sédentarité découle beaucoup de la manière dont le travail a été conçu, en tout cas dans le secteur tertiaire des sociétés occidentales. La sédentarité est un véritable fléau mondial, à tel point que Madame Fourneyron, ancienne ministre des Sports en France, la place au même niveau de menace pour notre société que le terrorisme, le réchauffement climatique et l’accroissement des inégalités sociales.

Lutte contre la sédentarité : les gestes simples

La meilleure manière de lutter contre la sédentarité est de changer quelques petites habitudes. Par exemple, si vous êtes habitués à aller au travail en transport en commun, forcez-vous à vous tenir debout et à descendre une station avant afin de marcher un peu plus. Il existe aussi des sociétés qui permettent de lutter contre les risques professionnels, comme la sédentarité, en proposant des solutions innovantes. UNIT en fait partie, découvrez comment !

Mais pour lutter contre la sédentarité, il faut surtout vous forcer à rester debout lorsque vous le pouvez et ne pas hésiter à bouger votre corps. Le mondial de football 2018 et en particulier la récente finale a joué un rôle dans cette lutte !

Lutte contre la sédentarité : le rôle de l’équipe de France

19 millions de foyer ont suivi entièrement la finale opposant la France à la Croatie dimanche 15 juillet 2018 à 17 heure, heure française. Nous parlons bien ici du nombre de foyers qui regardaient la télévision, non pas de tous les français qui étaient dans un bar, un café ou encore dans les fan-zones ou autres stades qui proposaient des écrans géants.

Toute la France – ou presque – était donc derrière son pays durant ce match haletant qui a consacré la France comme meilleure nation de football de ces vingt dernières années. Quel rapport avec la lutte contre la sédentarité ?

Tout d’abord, parce que l’immense majorité des Français était debout – littéralement – derrière leur équipe, notamment ceux qui étaient dans la fan zone, en attestent les images. 90 000 personnes étaient réunies sur le Champs de Mars à Paris, où l’entrée a été coupée à 14h30. Les supporters sont restés debout au moins jusqu’à 18h57, heure du coup de sifflet final.

Également, parce qu’en plus d’être debout, les français ont célébrés les nombreux buts que nous ont offert ce match dingue, deux fois dans chaque mi-temps. Ce dimanche pas ordinaire a même provoqué de petits séismes tant les français ont célébré la victoire !

lutte sedentarite lyon tous les français debout

Enfin, parce qu’avec la victoire de la France, les français ont fait la fête et défilé. C’est le cas de Liza, supportrice des Bleus qui a regardé la finale à Paris : « Nous avons commencé par regarder le match debout, faute de place dans le bar dans lequel nous avons regardé le match. Puis, dès le coup de sifflet final, nous avons filé avec mes amis célébrer la victoire sur les Champs Elysées. C’était magique, presque irréel : tous les fans étaient heureux et nous chantions fiers comme des coqs » nous livre-t-elle, les yeux encore émus. « Et pour rentrer, impossible de prendre le métro : nous avons marché du coup de sifflet final au moment où nous sommes rentrés à la maison, vers 1h30.… ».

Il est donc temps de dire merci – ou mercé, au choix – aux Bleus pour la deuxième étoile et le bonheur qu’ils ont apporté, mais aussi parce qu’ils ont veillé à notre santé en luttant contre notre sédentarité et un peu contribué à la lutte contre le réchauffement climatique. Ils sont forts, ces Bleus…

Partagez le post sur les réseaux sociaux:
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin